Le soleil, ami ou ennemi ?

Quelle est la bonne dose d’exposition au soleil ?

et

Pourquoi la protection solaire est-elle obligatoire ?

 

Sommaire de l’Article : Les Bienfaits et Dangers du Soleil

Les bienfaits du soleil sur notre santé … et sur notre peau

Les dangers du soleil

Comment apprivoiser le soleil et adopter la bonne dose ? 

Depuis quelques années, le soleil est souvent perçu comme l’ennemi public n°1. Sur les réseaux sociaux, de nombreux spécialistes auto-proclamés recommandent une protection solaire quotidienne et répétée toutes les deux heures. Mais est-ce vraiment nécessaire de se tartiner le visage d’écran solaire SPF 50 à 8h du matin et répéter ça tout le long de la journée ? Cet article explore les bienfaits et les dangers du soleil, ainsi que la meilleure manière de se protéger.

 

Si la tendance actuelle est d’ignorer les bénéfices du soleil, nous allons, dans cet article, tenter de prendre un peu recul et de nuancer la réponse tant il est vrai que tout dépend de l’usage qu’on fait du soleil, de la saison, de l’ensoleillement, de sa peau (son phototype, son état, son entretien,…), de son hygiène de vie…

Comment le soleil agit-il sur notre peau et plus généralement sur notre santé et quels sont les bons réflexes à adopter pour éviter ses effets nocifs ? Alimentation, cosmétiques, protection anti-UV et soins spécifiques, découvrez la bonne routine solaire pour votre peau !

Les bienfaits du soleil sur notre santé … et sur notre peau

On sait que le soleil est un formidable antidépresseur et qu’il permet la synthèse de la vitamine D mais ses impacts positifs sur notre santé vont bien au-delà !

 

  • Amélioration de l’humeur, des rythmes circadiens et du bien-être général

La lumière du soleil transmise au cerveau via la rétine régule notre horloge interne et stimule la production de sérotonine, qui régule l’humeur, l’appétit et le sommeil.

Le soleil stimule également la production d’endorphines permettant ainsi de synchroniser notre horloge interne : cycle veille/sommeil, nécessaire pour un sommeil réparateur mais aussi pour le bon fonctionnement de notre métabolisme, notre système immunitaire et cardiovasculaire … et notre bien-être général.

 

  • Amélioration de certaines affections de la peau

La dermatite atopique, le psoriasis ou le vitiligo, sont améliorés grâce aux effets anti-inflammatoires des rayons UV émis par le soleil.

 

  • Synthèse de la vitamine D

La production de vitamine D booste le système immunitaire et favorise la bonne minéralisation osseuse permettant ainsi de renforcer notre capital osseux et de réduire le risque d’ostéoporose.

  • Accélération de la poussée des cheveux en stimulant la circulation sanguine des vaisseaux qui irriguent le cuir chevelu

  • Réduction de la fatigue oculaire

La lumière naturelle du soleil défatigue nos yeux en leur demandant de produire moins d’efforts. Elle favorise également la production naturelle des bâtonnets, les cellules de la rétine photosensibles qui améliorent notre vision.

  • Meilleure oxygénation puisqu’on aère plus et qu’on pratique plus d’activités à l’extérieur

    Conclusion : La peau dispose de certaines capacités pour se défendre naturellement contre une exposition au soleil. Une utilisation excessive des produits solaires pourrait alors endommager cette fonctionnalité de l’épiderme.

Les dangers du soleil

D’abord rappeler qu’aucune crème ne filtre 100 % des UV !

Si les effets délétères des UVB sont connus depuis longtemps  on a découvert plus récemment que les UVA, que l’on croyait moins offensifs, ont à peu près les mêmes effets délétères.

Mais soyons plus précis :

 

  • Les rayons UVApénètrent plus profondément que les UVB et atteignent le derme, deuxième couche constitutive de la peau. Ce faisant ils dégradent le collagène et stimulent l’activité des radicaux libres à l’origine du stress oxydatif. Ce sont les UVA qui sont responsables du vieillissement prématuré de la peau provoquant ainsi des décolorations ou de l’hyper-pigmentation, des rides, de la sécheresse cutanée, un amincissement de la peau et une perte d’élasticité. Ils provoquent également des allergies (=lucite),  aggravent la couperose et sont source d’inflammations chroniques de la peau. Certaines maladies de peau peuvent s’aggraver ou être déclenchées par l’exposition : il s’agit du lupus, de l’herpès labial, mais aussi de l’acné disparaît temporairement en été pour repartir plus fort
  • Les rayons UVB restent en surface de l’épiderme et peuvent brûler la peau. Ils sont responsables des coups de soleil. Ce sont ces brûlures à répétition qui endommagent l’ADN des cellules de la peau avec le développement de cellules cutanées anormales causant ainsi des mutations génétiques à l’origine de mélanome.
  • La Fondation pour la recherche médicale indique que plus de 80 % des cancers de la peau sont liés à une exposition excessive au soleil. L’incidence des cancers de la peau est en constante augmentation depuis 30 ans. Aussi, afin de préserver votre santé, il est indispensable de vous protéger lors d’une exposition au soleil.

 

Coups de soleil, photovieillissement et risque accru de développer un cancer cutané sont les risques de l’exposition solaire mais notons comme autres réjouissances le risque d’insolation et de brûlure de la rétine.

Comment apprivoiser le soleil et adopter la bonne dose ?

Premiers réflexes lors d’exposition : protection, hydratation … et connaissance de ses limites !

A chacun sa dose pour profiter au mieux des bénéfices du soleil mais nous sommes inégaux devant le soleil et la dose exacte d’exposition à respecter est difficile à définir.

Elle dépend de nombreux facteurs, dont le phototype qui définit la sensibilité au soleil en fonction de la couleur de la peau et de sa capacité à bronzer. Ce sont les cellules mélanocytaires qui sont responsables du bronzage. C’est pourquoi les peaux brunes ou noires qui contiennent majoritairement de l’eumélanine sont un peu plus favorisées face au soleil. Les personnes rousses, elles, ont une peau ayant une majorité de phéomélanine qui ne permet pas de bronzer et ne protège pas. Elles doivent donc s’exposer moins longtemps voire le moins possible.

 

Une fois conscients des limites de sa peau, il convient d’adapter son hygiène de vie et ses habitudes pour vivre le soleil le mieux possible.

D’abord se tourner vers une alimentation qui contribue à rendre le peau plus résistante face au soleil et assure l’équilibre des fonctions cutanées grâce à un apport suffisant en nutriments.

On va également privilégier les aliments riches en eau et ça tombe bien parce que l’été en regorge : pastèque, concombre, pêche, melon…

On va consommer également des aliments riches en vitamines C & D (kiwi, brocoli, carotte, melon) et ceux riches en anti-oxydants et en acides gras essentiels (oléagineux, huiles végétales de première pression, poissons gras, fruits secs). La vitamine C diminue le risque de voir apparaître des taches brunes, tandis que les antioxydants vont limiter la production de radicaux libres.

Et pour les moments d’exposition suivre les conseils suivants pour éviter les dommages des UV :

  1. Protéger tout le monde et en particulier es épidermes les moins pourvus en mélanine et plus sensibles au soleil : les peaux claires et, surtout, les plus jeunes. Ne JAMAIS exposer les enfants de moins de 3 ans et le faire a minima jusqu’à l’âge adulte.
  2. Utiliser un écran solaire adapté à votre phototype et dans tous les cas un facteur de protection solaire (SPF) d’au moins 30 à renouveler en fonction de la situation (chaque 2 heures ou plus si transpiration ou bain). Ne pas oublier que les UV sont présents même par temps nuageux !
  3. Éviter le soleil intense i.e. entre 10 h et 16 h, lorsque les rayons UV sont les plus forts.
  4. Porter un chapeau suffisamment large pour protéger votre visage et votre cou des rayons UV. Et pourquoi pas des manches longues et des textiles couvrants adaptés aux bains de mer.
  5. Se protéger les yeux avec des lunettes de soleil adaptées à l’ensoleillement et au « terrain ».
  6. S’hydrater de l’intérieur et de l’extérieur !
  7. Fuir les cabines de bronzage

Conclusion

Consommé de manière modérée et stratégique le soleil apporte de nombreux bienfaits dont les principaux sont qu’il favorise la production naturelle de vitamine D, indispensable à une bonne santé osseuse et à un système immunitaire performant et qu’il participe à augmenter notre énergie et notre bien-être.

Il y a donc une question de dosage et d’usage si on veut éviter les effets délétères du soleil. Il convient également d’adapter sa « soleil attitude » à chaque situation et personne : le phototype, l’âge, le lieu (se rappeler que les effets du soleil ne sont pas les mêmes au niveau de l’Équateur, en cas de neige, à la mer), la période de l’année et se rappeler que nous sommes inégaux devant le soleil et possédons un capital soleil qui ne fait que s’épuiser avec les expositions !

Se rappeler également que même les peaux foncées et noires doivent se protéger !

En résumé, le soleil peut être à la fois un ami et un ennemi pour notre peau. Une exposition modérée et bien gérée, accompagnée d’une protection solaire adéquate, permet de profiter de ses nombreux bienfaits tout en évitant ses dangers. Adoptez une « soleil attitude » adaptée à votre phototype et à vos conditions de vie pour préserver votre santé et votre bien-être.